Catégorie : Argentine

El Calafate & El Chaltén

El Calafate & El Chaltén

Mon séjour à El Calafate a été tellement rapide que j’ai décidé d’évoquer en plus dans cet article mon séjour à El Chaltén. Je vais également te partager mon ressenti sur ce premier mois passé en Amérique latine.

El Calafate

Je me suis rendue à El Calafate dans le seul but de me rendre au Glacier Perito Moreno.

Il faut compter environ 3h de bus aller-retour pour se rendre au glacier. Le bus coûte 600 AR$ (25€) aller-retour et l’entrée du parc est à 500AR$ (20€). C’est un peu cher je trouve mais le glacier Perito Moreno est éblouissant, c’est vraiment quelque chose à ne rater sous aucun prétexte !

Il est possible de prendre un guide mais en toute honnêteté je n’en ai pas vu l’utilité puisqu’il y a peu de sentiers et qu’ils sont très bien aménagés.

Dès le lendemain je suis repartie en bus, direction El Chaltén.

El Chaltén

Je te présente El Chaltén, petite ville coincée au milieu des montagnes, à 3h de route de de El Calafate, à l’intérieur même du parc des glaciers. « Chaltén » aurait pour signification « la montagne qui fume » car le Fitz Roy est souvent encerclé de nuages. J’ai eu beaucoup de chance puisque lors de mon séjour, le ciel n’était presque pas couvert.

J’ai fait quelques randonnées pendant mon séjour :

Laguna Torre

Laguna Hija

Laguna Madre

A la fin du sentier de la laguna Madre on peut voir le Fitz Roy de très près :

Petit Zoom sur le Fitz Roy, il le mérite 😉

Pour retourner à El Chaltén, je suis passée par la Laguna Capri

Je me suis restée assiste pendant 30 min à contempler la nature autour de moi, à profiter, et me reposer (ça ne fait pas de mal après tout).

Et j’ai finalement emprunté une partie du sentier de la Laguna de los Tres qui permet de se rendre au Fitz Roy :

Mirador de los Cóndores

Je n’ai pas eu la chance de voir de condor de près malheureusement. J’ai pu les apercevoir de loin, c’est toujours mieux que rien.

Finalement le plus beau pour la fin : Fitz Roy

Il faut compter 3 heures de randonnées pour arriver au pied du Fitz Roy. Il reste ensuite 1 km à parcourir pour arriver à la Laguna de Los Tres, face au Fitz Roy. Ce fut le kilomètre le plus difficile, il faut compter une heure pour monter ces 400m de dénivelé.

C’est selon moi plus de l’escalade que de la randonnée, mais c’est faisable. Si je l’ai fait tout le monde peut le faire ! J’ai pris mon temps, ai fait quelques pauses et j’y suis arrivée. Le spectacle était à la hauteur des palpitations de mon cœur.

Je n’ai toujours pas trouvé de mot pour expliquer mon ressenti sur le moment, j’étais comme dans un rêve duquel je ne me suis toujours pas réveillée.

C’est jusqu’à ce jour le plus beau paysage que j’ai vu ! Les images ne lui rendront jamais justice, mais tu reconnaîtras que c’est quand même pas trop mal…

En contre-bas on peut voir la Laguna Sucia, de la même couleur que la Laguna de los Tres.

Ces beaux paysages concluent mon séjour en Argentine.

Mon bilan :

J’ai passé un mois pile en Argentine. Un mois qui aura été fort en émotions, en souvenirs, en découvertes de lieux magnifiques et en RENCONTRES ! En dehors des français (on envahie un peu la planète…), j’ai rencontré et j’ai fait connaissance avec des personnes vivants au Canada, aux États-Unis, en Colombie, au Chili, en Argentine, en Suisse, en Espagne, au Royaume-Uni, en Australie et même en Bulgarie (mamie est-ce que tu as envoyé quelqu’un me surveiller ?).

En si peu de temps j’ai pu nouer des liens avec des personnes incroyablement gentilles et généreuses, avec qui j’ai pu échanger sur nos cultures respectives, nos modes de vie, nos différences etc. Le voyage ce n’est pas que voir des paysages hors du commun, c’est aussi et surtout des rencontres, c’est donner et recevoir. C’est ce partage permanent qui me plait le plus !

Chaque jour je me sens chanceuse de vivre cette expérience unique et forte.

A toi derrière cet écran, je te promets, je profite autant que possible !

Merci Argentine pour ces fabuleux moments. C’est au tour du Chili de m’ouvrir ses bras.

Amour, Tendresse et Chocolat…

Ushuaia – Ville du bout du monde

Ushuaia – Ville du bout du monde

L’auberge Cruz del Sur

Comme à mon habitude, je te partage le nom de mon auberge : Cruz del Sur. Pour le moment j’ai eu assez de chance, je touche du bois pour la suite !

Il y avait beaucoup d’Anglo-saxons, ce qui ne m’a pas déplu puisque j’ai pu pratiquer de nouveau mon anglais.

Elle était idéalement située : en plein dans le centre-ville. Parfait pour faire les excursions, sortir etc. Tout était très propre : les chambres, les salles de bains et toilettes, rien à redire. Et pour une fois, il y avait de l’eau chaude dans les douches : quel bonheur. Avant ce n’était pas très grave comme il faisait autour de 35°C, mais à Ushuaia la moyenne est plus de 10°C…

Seul petit bémol (qui n’est pas dramatique bien sûr) est qu’il n’y avait pas de prise à l’intérieur des chambres, il fallait donc aller dans la salle à manger commune pour recharger ses appareils électroniques.

Glacier Martial

J’ai rencontré un couple d’américains à l’auberge. Ils m’ont gentiment proposé d’aller faire l’ascension du Glacier Martial avec eux. J’ai bien évidemment accepté. On a pris un taxi qui nous a posé au pied du glacier et avons commencé à monter.

Après 2h de marche nous voilà arrivés en haut, avec une vue magnifique. On admire le paysage pendant bien 30 min et redescendons (moment que je déteste le plus).

Au lieu de prendre le taxi pour retourner à Ushuaia, on a décidé de descendre à pied. Le chauffeur de taxi nous a dit de suivre les marques peintes sur les arbres.

Problème : au bout d’un moment il n’y a plus de marques… On s’est donc un peu perdus dans les bois.
Résultat : on a mis 4h à redescendre… Un mal pour un bien finalement car on a pu découvrir des endroits que l’on n’aurait jamais pu voir sans se perdre.

Excursion Canal Beagle

Je tenais absolument à faire un tour en bateau sur le Canal Beagle pour observer la faune marine et les paysages. Il était cependant hors de question que je fasse l’excursion avec 50 autres personnes.

J’ai donc opté pour une excursion avec la compagnie Tres Marias, sur un voilier qui peut transporter seulement 10 personnes. Un choix que je ne regrette absolument pas. L’équipage était très agréable, aux petits oignons avec nous. On a eu le droit à une petit collation (mais je vais devenir sans Dulce de leche ?!). Et on nous a même prêté des imperméables pour éviter d’être trop arrosés.

La compagnie Tres Marias est la seule qui permet de faire une balade d’une heure sur l’île H, qui tient son nom du fait que deux îles sont réunies par un petit isthme. On peut alors observer des paysages à couper le souffle.

« 2 de 10 »

L’excursion a duré 5h et a coûté 1420 AR$ = 60€.

Laguna Esmeralda

J’ai pris une navette avec 3 autres personnes pour me rendre au début du sentier. Comme c’est un endroit très touristique, les compagnies pratiquent des prix très élevés. J’ai donc payé 400 AR$ (16€) pour faire l’aller-retour, un tarif très élevé pour faire seulement quelques kilomètres.

Il faut compter environ 2 heures pour monter et 1 heure pour redescendre.
Le début est un peu compliqué, très pentu et boueux. Les chemins ne sont bien évidemment pas tracés, il faut souvent se frayer un chemin soi-même. C’est le genre de randonnées que je préfère !

C’est une randonnée qui comme beaucoup d’autres vaut vraiment le détour ! On ne le voit pas très bien sur les photos mais l’eau est bleu pastel, on dirait presque que quelqu’un a mis de la peinture dans l’eau !

Parc National Tierra del Fuego

Un endroit incontournable pour faire des randonnées. Il faut compter minimum 5h pour chaque randonnée. Il est donc préférable d’y camper et passer quelques jours dans le parc. J’aurais voulu passer une journée dans le parc pour faire une randonnée mais des douleurs m’ont empêchées de respecter mon planning.

Les randonnées

TOUS les sentiers de randonnées sont en dehors de la ville. Des compagnies de bus qui font les trajets à heures régulières peuvent t’emmener à TOUS les sentiers, glaciers etc.

Il existe bien sûr beaucoup d’autres randonnées à faire que celles que j’ai faites. Pour toutes les faire il faudrait rester au moins 1 semaine en ayant un rythme assez soutenu. Je ne comptais pas tout faire pour des raisons budgétaires et parce que d’autres paysages m’attendent ailleurs, notamment à El Calafate et à El Chalten.

Ushuaia, ville de contrastes

Ushuaia, ville du bout du monde n’est pas une ville si extraordinaire que ça. La ville est très touristique, des musées à foison, des tours opérateurs etc. c’est pourquoi je n’ai pas eu de coup de cœur pour cette ville, trop touristique à mon goût. C’est la première fois que j’ai ressenti que les touristes étaient considérés comme des portes-feuilles ambulants.

Un autre point, qui m’a marqué c’est la présence de nombreuses boutiques de luxe, de grandes chaines, et d’un énorme Casino en face de l’océan, alors que lorsque l’on se rend dans les hauteurs d’Ushuaia, on peut voir des gens dans la pauvreté la plus absolue, dans des maisons pour la plupart qui ne sont même pas terminées. Bien évidemment les tours opérateurs ne vous emmènent pas dans ces endroits.

Bilan : Je ne regrette absolue pas d’être allée à Ushuaia parce que les randonnées et activités que j’ai faites m’ont beaucoup plu mais il est vrai que l’image que j’avais d’Ushuaia a été bien entachée.

Tu es déjà allé à Ushuaia et tu n’as pas le même avis que moi, partage-moi ton ressenti !

Salta et la boucle du sud

Salta et la boucle du sud

J’ai décidé d’aller à Salta en faisant une halte à Corrientes pour couper en deux le trajet de bus d’une trentaine d’heures.

Je ne vais pas mentir, je considère Corrientes comme une ville de passage, ni plus ni moins. Il y a une plage, un petit parc, mais rien d’exceptionnel à voir.

Si jamais tu t’y rends, ne sait-on jamais, je te recommande mon auberge Bienvenida Golondrina : le personnel est très agréable, les douches et toilettes sont très propres, et point SUPER important : les chambres sont équipées de la CLIMATISATION ! Point à ne pas négliger dans cette ville !

Salta la linda

Tu remarqueras que je parle toujours des auberges dans lesquelles j’ai séjourné. Je l’ai fait une fois de plus L’auberge Apukana est l’une des meilleures auberges dans laquelle j’ai été pour le moment ! Le personnel est adorable. Le personnel respire la joie de vivre. Ils nous ont donné énormément de conseils et d’adresses pour manger, aller boire un verre etc. et on nous a même invité à passer une soirée avec eux.

Salta, renommée Salta La Belle est une ville qui m’a beaucoup plu ! Les places sont magnifiques, les marchés agréables à faire, mais c’est surtout l’ambiance que j’ai aimée. Tout comme à l’auberge je m’y suis bien sentie complètement à mon aise. J’ai eu un véritable coup de foudre pour cette ville !

J’ai visité le Musée Archéologique de Haute Montagne (MAAM pour les intimes). L’entrée est à 130 AR$ (5,30€) mais si tu es étudiant tu payes seulement 40 AR$ (1,60€).

Ce musée a été créé suite à la découverte de 3 corps d’enfants momifiés sur le volcan Llullaillaco, troisième volcan actif le plus haut du monde. Seule l’une des momies est exposée et une rotation a lieu tous les 6 mois. L’état de la momie que j’ai vue m’a impressionnée, elle a été extrêmement bien conservée !

Selon les archéologues, ces enfants issus de familles nobles auraient été enterrés vivants. L’une des filles a un bourrelet sur la joue, c’est dû à la présence de la chique de coca qu’elle mâchait pour supporter l’altitude.

Je n’ai pas eu le temps de prendre le téléphérique pour pouvoir surplomber et admirer la ville. J’aurais pu être déçue mais le roadtrip dans le sud de Salta m’a très vite fait passer à autre chose.

Boucle du sud

Pour faire la boucle du sud, j’ai décidé de louer une voiture pendant 3 jours avec 2 amis de voyage, pour un montant de 720 AR$/jour (30€).

Nous avons pris la Route Nationale 68 puis à El Carril nous avons pris la Route Nationale 33. On a fait une halte à Cachi pour manger et on est repartis en direction de Cafayate.

L’auberge dans laquelle nous avons dormi 2 jours était Esperanto Hostel. Les volontaires qui y travaillent sont très agréables, souriants, accueillants etc. On est sortis tous ensemble le soir même de notre arrivée. Le bar Doña Maria dans lequel on est allé est très populaire, la musique y était très agréable, j’ai pu voir des danses traditionnelles, extrêmement envoutantes.

Cafayate est une ville extrêmement petite mais très jolie et familiale. Les gens sont très accueillants. Les rues sont colorées, il y a de quoi manger dans la rue, sortir etc.

Nous avons rencontré des français à l’auberge avec qui nous sommes repartis à Salta. Nous avons pris la route 40 et sommes passés par la Quebrada de las Conchas.

Je n’ai pas de mot pour décrire les paysages que j’ai vus. Je préfère te montrer les photos directement (photos non retouchées) :

« 1 de 28 »

J’espère que mon article t’a plu et que les photos t’ont fait voyager avec moi !

Chutes d’Iguazu (Brésil et Argentine)

Chutes d’Iguazu (Brésil et Argentine)

Me voilà déjà repartie pour Iguazu : chutes classées au patrimoine mondial de l’UNESCO, des chutes qui peuvent être visitées du côté Argentin et du côté Brésilien. J’ai décidé de faire les deux pour mon plus grand plaisir !

J’ai donc pris un bus à Buenos Aires et 20h plus tard (rien que ça), me voilà à Puerto Iguazu, ville proche des chutes.

L’architecture et la flore de Puerto Iguazu m’ont beaucoup plu. Il parait que ça ressemble un peu aux Antilles.

Pour aller aux chutes depuis Puerto Iguazu il faut prendre un bus. Personnellement je suis passée par la compagnie Rio Uruguay, qui dessert à la fois les chutes argentines et brésiliennes.

Côté Brésil

L’aller-retour en bus coûte 80 AR$ (3,30€)

L’entrée du parc coûte 69 BRL (17,15€)

Une fois dans le parc, un bus t’amène directement aux chutes.

Tu te retrouves face aux premières chutes, et plus tu avances sur le sentier, plus les chutes sont belles et immenses. Quand tu arrives au bout, c’est l’apothéose, vraiment ! Je me suis sentie ridiculement petite et insignifiante (je n’ai pas tellement tort remarque).

Sache qu’il faut compter environ 2h pour voir toutes les chutes.

Côté Argentine

L’aller-retour en bus coûte 150AR$ (6,20€)

L’entrée du parc coûte 500 AR$ (20€)

Du côté argentin, on se retrouve dans un immense parc. On se balade sur des passerelles pour découvrir les chutes, au milieu d’une flore incroyable et de petits animaux, parmi lesquels ceux que je déteste le plus : les araignées.

Il existe 2 circuits :

  • Supérieur : On se trouve au-dessus des chutes
  • Inférieur : Cette fois-ci on a une vue rapprochée des chutes, on se faufile entre les roches.

Il est également possible de faire un tour en bateau au pied des chutes (douche assurée) et de visiter une partie du parc en train (pour les flemmards).

Il faut compter environ 4-5h pour faire le tour complet.

Personnes arachnophobes ayant le vertige devraient s’abstenir. Pauline c’est un message pour toi !

Mes recommandations et endroits à éviter

Hostel Residencial Uno :

Je te recommande l’auberge dans laquelle j’ai dormi une nuit si tu n’es pas à cheval sur l’hygiène. Les gérants ne sont pas agréables. Si c’était le seul problème … Mais non ! La salle de bains que nous avions était sale, l’eau de la piscine était plus que trouble. De plus, la cuisine était dégoutante et pour couronner le tout nous n’avions pas de clim dans la chambre, c’est pas le meilleur moyen de dormir quand il fait encore 30°C la nuit …

Le seul avantage était sa localisation, à 5 min de l’arrêt de bus. Pas sure que ça soit suffisant.

Restaurant La Vaca Enamorada :

Je te le recommande si tu as du temps devant toi.

Le propriétaire parle français. Il est très gentil et touchant mais il ne faut pas être pressé pour commander et donc pour manger. Une fois ton repas servi, tu oublieras très vite le temps d’attente :  la viande est DÉLICIEUSE et le vin très bon.

Ce n’est pas un endroit pour les petits budgets, mais la viande vaut vraiment le coup !

 

J’espère que mon article t’aura donné envie de visiter les chutes d’Iguazu !

Les bons plans de Buenos Aires

Les bons plans de Buenos Aires

Mon séjour a été de courte durée dans la capitale du Tango. Toutefois, j’ai réussi à dénicher quelques bons plans qui j’espère t’aideront.

L’hostel Portal del Sur

Tout d’abord il faut que je mentionne l’auberge de jeunesse dans laquelle j’ai séjourné. Elle était hors du commun, j’ai rencontré des personnes adorables, des Français mais pas seulement ! Bref, c’était du bonheur à l’état brut.

Points positifs :

  • L’auberge en elle-même : très jolie, avec un bar sur la terrasse du toit
  • La localisation : idéalement située pour visiter la ville  ; le quartier et les alentours sont très agréables

Point négatif : un petit-déjeuner qui n’a pas un très bon rapport qualité / prix. Ne le prends pas, tu économiseras.

Le marché de San Telmo

Ce marché est idéal pour faire ses courses comme un marché classique tu me diras. Mais on y trouve aussi des petits « boui boui » comme j’appelle ça, de petits restaurants/snacks, abordables et très bons !

Au passage, je crois que je pourrais manger des Empanadas tous les jours pendant mon voyage #bave

Gaston

Je te recommande également Gaston, le guide qui m’a fait visiter la Boca, San Telmo et Puerto Maduro. N’hésite pas à le contacter via son adresse mail : gastonabulafia@hotmail.com pour lui demander des renseignements et pour une visite.

Milangas

Le tango vient tout droit d’Argentine et tout particulièrement de Buenos Aires. Si tu souhaites aller t’essayer à cette danse très sensuelle, rends-toi dans une Milanga : lieu où l’on danse le tango. L’invitation se fait via un échange de regard et l’approbation par un simple hochement de tête. Je n’ai pas eu le temps de m’y rendre, mais voici les adresses que l’on m’a conseillée :

  • Cathédral del tango
  • Maldita milanga
  • La viruta
  • Manzana de las luces

Ce n’est pas le pays de la salsa mais si tu le souhaites, tu peux te rendre à El salson pour une initiation.

Changer de l’argent

Si tu veux changer ton argent, tu peux très bien te rendre dans une banque, mais le taux est souvent moins avantageux que les personnes que tu trouves dans la rue, tout particulièrement dans la Calle Florida.

Si tu souhaites savoir ce que j’ai vu pendant mon séjour à Buenos Aires, lis cet article !

Enfin de retour en Amérique latine ! Buenos Aires !

Enfin de retour en Amérique latine ! Buenos Aires !

J’arrive à Buenos avec une copine de voyage qui me suivra quelques mois.

Je suis plus décidée que jamais à profiter de mon voyage. Puisque je vais rester environ six mois, il était hors de question que je me presse tous les jours pour visiter un maximum de choses. Je prends mon temps, visite ce que j’ai envie de visiter, ni plus ni moins.

Lire la suite Lire la suite

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial