Chachapoyas & Máncora : fin de mon séjour au Pérou

Chachapoyas & Máncora : fin de mon séjour au Pérou

Après un incroyable séjour à Tarapoto dans la jungle (d’ailleurs si tu n’as pas vu mon article à ce sujet, le voici), me voilà à Chachapoyas.

J’ai séjourné dans l’hostel El Tambo, très abordable (environ 5€) et point très important : il y avait de l’eau chaude !

Ma première impression n’a pas été la meilleure. J’ai rapidement changé d’avis en me rendant à Karajia. Les Andes et la forêt rendent le trajet très agréable malgré le fait que la route n’en soit pas vraiment une et que le chauffeur adore nous faire décoller de nos sièges.

A Chachapoyas il n’y avait pas grand-chose à voir. La place d’armes était en travaux pendant mon séjour. Cependant, il y a quelques lieux à visiter autour de la ville.

La cascade de Gocta

Je ne m’y suis pas rendue parce qu’en réalité j’ai vu bien assez de cascades depuis le début de mon voyage.

Sarcophages de Karija

Pour se rendre à Karija par ses propres moyens il faut prendre un micro jusqu’à Luya (2h de route) puis un autre jusqu’à Cruzpata (1h de route). Il faudra compter environ 30 soles aller-retour.

L’inconvénient est qu’il faut attendre que le micro soit rempli pour partir. L’attente peut durer quelques minutes comme plusieurs heures.

Arrivée à Cruzpata, il faut marcher environ 20 minutes (1 km) pour arriver aux sarcophages. Sinon il est possible de s’y rendre à cheval. L’entrée au site coûte 3 soles pour les étudiants.

Mon avis : Je ne suis pas sûre que faire 5h de bus aller-retour pour voir de loin des sarcophages, sans aucune explication soit une très bonne idée. Toutefois, je ne regrette pas de m’y être rendue car le paysage était vraiment incroyable.

Kuelap

Après m’être renseignée je me suis rendu compte qu’il était plus rentable de prendre un tour que d’aller au site archéologique de Kuélap par mes propres moyens.

Le tour m’a couté 75 soles. Ce qui est compris : le trajet, le téléphérique (20 soles aller-retour), l’entrée au site (10 soles pour les étudiants, 20 soles pour les autres), le repas du midi (menu à 15 soles), un guide qui parlait espagnol (on est au Pérou ça parait logique) et anglais.

Je suis partie de Chachapoyas à 8h30. Arrivée à 10h au téléphérique de Tingo.

Tu mets 20 min de téléphérique pour arriver sur le haut de la colline. T’attendent alors 2 km de marche ou de cheval pour arriver à la cité de Kuelap.

Histoire du site

Kuélap a été construite à 3000m d’altitude, sur le flanc de la montagne, par les Chachapoya entre 500 et 800 après JC, c’est-à-dire bien avant le Machu Picchu. Elle a été redécouverte en 1843.

Au départ on pensait que Kuélap était une forteresse notamment à cause de ses hauts murs en pierres. Mais plus tard les chercheurs ont compris que l’aspect religieux était beaucoup plus important. C’est pour cela qu’on l’appelle cité fortifiée et non pas forteresse.

Il y a 3 entrées, qui sont toutes très étroites, une ou deux personnes peuvent passer, ce qui constitue une excellente défense de la cité.

On entre par la porte n°3, porte qui à l’époque servait à faire entrer les denrées alimentaires. On peut d’ailleurs apercevoir à cet endroit des empreintes de lama dans les roches.

L’entrée n°2 était une entrée classique, destinée au peuple.

L’entrée n°1 est en travaux à cause de risques d’effondrements. A l’époque elle n’était utilisée que par l’élite. La porte est orientée du côté où se lève le soleil, symbole de la vie.

La cité de Kuélap est sur 2 niveaux :

Le peuple vivait au niveau 1 (partie basse).

Templo Mayor : Monument en forme de cylindre inversé où l’on a découvert des ossements humains. Il s’agirait d’un lieu religieux où avaient lieu des sacrifices humains.

Sur l’un des murs extérieurs on peut voir une tête de félin qui sourit (un des dieux chachapoya)

Niveau 2 : là où vivait l’élite, les politiques, religieux etc.

Tout en haut de la cité, il y a une tour qui devait probablement servir de tour de guet.

Édifice rectangulaire : utilisé comme bloc opératoire. Les chachapoya construisaient en rond, il s’agirait donc de constructions incas.

Les trous dans le sol des maisons servaient à entreposer les corps des défunts. Les corps momifiés étaient en position de fœtus. Ils croyaient à la renaissance, cela parait alors assez logique d’enterrer les corps dans une position fœtale.

Les maisons des personnes importantes étaient décorées de frises qui représentaient les dieux chachapoya : félin, serpent, condor.

Des cadavres ont été découvert dans la cité, mais sans le rituel funéraire des chachapoya. On suppose donc qu’il y a eu un massacre. Ce ne serait ni l’œuvre des incas, ni des espagnols (pour une fois) car il n’a pas été retrouvé d’épée ou d’armes espagnoles. Suite à ce massacre, la cité aurait été incendiée.

Kuélap a une histoire riche et très intéressante. Qu’en as-tu pensé ?

Ne me demande pas si j’ai préféré le Machu Picchu à Kuélap, je ne peux pas les comparer.

Comme le dit le titre de l’article, je suis également allée à Mancora une station balnéaire très connue au Pérou. En soit la ville n’est pas très jolie, mais elle est très festive. Tout le monde y fait la fête en permanence. La journée tu peux faire du surf, kite-surf, bronzer, bref profiter de la plage. Et le soir en général tu fais la fête dans les hostels.

J’ai dormi dans le camping Pepon Surf Camp où on m’a tout prêté : tente, matelas, draps etc, pour seulement 10 soles (moins de 3€) la nuit. Et en plus j’étais à 50m de la plage.

Máncora n’a pas été un coup de cœur mais c’était agréable d’y passer 2 jours avant de partir en direction de l’Équateur.

2 commentaires sur “Chachapoyas & Máncora : fin de mon séjour au Pérou”

  1. Superbes images et les explications de l’ historique de Kuélap donnent envie d’y aller .Quelle beau voyage !!! Bonne continuation .

  2. « et le fait que la route n’en soit pas vraiment une et que le chauffeur adore nous faire décoller de nos sièges. » Ca te rappelle le transport scolaire et les super chauffeurs de bus sur notre tournée 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial