Enfin de retour en Amérique latine ! Buenos Aires !

Enfin de retour en Amérique latine ! Buenos Aires !

J’arrive à Buenos avec une copine de voyage qui me suivra quelques mois.

Je suis plus décidée que jamais à profiter de mon voyage. Puisque je vais rester environ six mois, il était hors de question que je me presse tous les jours pour visiter un maximum de choses. Je prends mon temps, visite ce que j’ai envie de visiter, ni plus ni moins.

Arrivée à l’aéroport de Buenos Aires à 17h. Nous avons pris un Uber : plus facile que de prendre le bus et de se perdre juste en arrivant et moins de risque de se faire arnaquer par un chauffeur de taxi classique.

L’Hostel dans lequel j’ai dormi : Portal del Sur Hostel proposait un tour gratuit d’1h30 avec un guide, dans plusieurs quartiers de la ville. Nous avons donc fait le tour proposé, puis avons décidé de continuer la visite avec le guide l’après-midi moyennant 300 pesos argentins.

 

Quartier la Boca :

Rue Caminito :

Très connue pour ses façades colorées et la rue Caminito, le quartier de la Boca est l’un des quartiers pauvres de Buenos Aires, c’est pourquoi il n’est pas recommandé de sortir de la visite touristique.

Stade Bombonera :

La Boca est également connu pour son stable de football. Tu le sais très certainement, l’Argentine est un pays passionné de football. Maradona est une figure emblématique et est même considéré comme un Dieu par les Argentins, qui lui vouent un culte sans limite. Le stade Bombonera peut accueillir jusqu’à 55 000 personnes. Il a coûté des millions et a été créé dans l’un des quartiers plus pauvres de la ville. Paradoxal n’est-ce pas ?

Les graffitis :

Les graffitis sont très présents dans la ville, et tout particulièrement dans le quartier La Boca. L’un deux est un hommage aux grands-mères de la place de Mai.

Pour tous ceux qui n’ont pas fait la même licence que moi, voici un résumé de l’histoire :

Suite au coup d’État du Général Jorge Videla, 30 000 opposants ont été enlevés. Parmi ces opposants, des femmes enceintes ont été torturées et assassinées, et les bébés qu’elles portaient ont été confiés à des familles militaires.

Les mères des enfants disparus ont décidé de se retrouver tous les jeudis sur la place de mai, coiffées d’un foulard blanc en signe de protestation.  Les grands-mères se sont elles aussi lancées dans une recherche acharnée pour retrouver leurs petits-enfants volés par le régime.

Quartier San Telmo :

La Casa de los Ezeiza :

La famille Ezeiza était une famille bourgeoise qui possédait une maison dans le quartier de San Telmo, quartier historique de Buenos Aires. Elle ne vivait dans cette immense bâtisse que trois mois par an. Puis elle a déménagé suite à une épidémie de fièvre jaune.

Suite aux différentes vagues d’immigration, la maison a été occupée par de nombreuses familles italiennes, allemandes etc. Et aujourd’hui elle est le repère des antiquaires.

La Casa Minima :

Cette maison de 2,5 mètres de large et de 13 mètres de longueur a été construite pour les esclaves, très présents au XIXe siècle.

A savoir : on ne remarque pas immédiatement qu’il existe plusieurs sortes de pavés à Buenos Aires. Il y en a des horizontaux et d’autres en arrondi. Ces derniers sont des pavés posés par les esclaves : ils déposaient devant eux les pavés, la rotation du bras a donc engendré des rues pavées en arrondi.

Feria du dimanche :

Tous les dimanches, un marché se trouve sur la Calle Defensa. On peut y trouver des objets artisanaux, des souvenirs, des vêtements etc. L’endroit rêve pour faire de bonnes affaires.

Puerto Maduro :

Puerto Maduro est un quartier bien différent des autres de la capitale. C’est le quartier le plus cher de Buenos Aires. On y voit des gratte-ciels à perte de vue.

Les décombres du chantier de Puerto Maduro ont été engloutis sous une végétation luxuriante. Ils ont donné naissance à une réserve écologique impressionnante où plus de 250 espèces d’oiseaux sont recensées.

Place de Mai

La Plaza de Mayo était en travaux pendant mon séjour, je n’ai donc pas de photos à te montrer. Google is gonna be your bestfriend.

La rue Florida

La Calle Florida est une rue piétonne très commerçante de Buenos Aires. C’est le meilleur endroit pour faire du shopping et pour faire du change.

Autres endroits à voir

– Le cimetière de Recoleta

– Palermo, quartier résidentiel de Buenos Aires

6 commentaires sur “Enfin de retour en Amérique latine ! Buenos Aires !”

  1. Bonjour claire comment vas tu ?
    Je trouve ton article sympas
    Et bien illustré
    Tu dois bien profité du soleil là-bas !!
    A lyon !! Ben ..
    Il fait bien froid
    Mais bon revenons en a toi
    Et l’accueil des gens l’auberge nourriture tout es correct ?
    comme dis, je suis ton blog et j’ai hâte de voir tes prochaines aventures . Prend soins de toi là-bas .
    A très bientôt

    1. Tout se passe très bientôt !
      Le soleil, les gens, les paysages tout est au rdv. Les auberges tout dépend … à savoir à qu’il vaut mieux suivre le guide du routard quand tu l´as…
      Sinon les empanadas c’est ma vie 😍😍😍
      À bientôt 👋

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial