Ushuaia – Ville du bout du monde

Ushuaia – Ville du bout du monde

L’auberge Cruz del Sur

Comme à mon habitude, je te partage le nom de mon auberge : Cruz del Sur. Pour le moment j’ai eu assez de chance, je touche du bois pour la suite !

Il y avait beaucoup d’Anglo-saxons, ce qui ne m’a pas déplu puisque j’ai pu pratiquer de nouveau mon anglais.

Elle était idéalement située : en plein dans le centre-ville. Parfait pour faire les excursions, sortir etc. Tout était très propre : les chambres, les salles de bains et toilettes, rien à redire. Et pour une fois, il y avait de l’eau chaude dans les douches : quel bonheur. Avant ce n’était pas très grave comme il faisait autour de 35°C, mais à Ushuaia la moyenne est plus de 10°C…

Seul petit bémol (qui n’est pas dramatique bien sûr) est qu’il n’y avait pas de prise à l’intérieur des chambres, il fallait donc aller dans la salle à manger commune pour recharger ses appareils électroniques.

Glacier Martial

J’ai rencontré un couple d’américains à l’auberge. Ils m’ont gentiment proposé d’aller faire l’ascension du Glacier Martial avec eux. J’ai bien évidemment accepté. On a pris un taxi qui nous a posé au pied du glacier et avons commencé à monter.

Après 2h de marche nous voilà arrivés en haut, avec une vue magnifique. On admire le paysage pendant bien 30 min et redescendons (moment que je déteste le plus).

Au lieu de prendre le taxi pour retourner à Ushuaia, on a décidé de descendre à pied. Le chauffeur de taxi nous a dit de suivre les marques peintes sur les arbres.

Problème : au bout d’un moment il n’y a plus de marques… On s’est donc un peu perdus dans les bois.
Résultat : on a mis 4h à redescendre… Un mal pour un bien finalement car on a pu découvrir des endroits que l’on n’aurait jamais pu voir sans se perdre.

Excursion Canal Beagle

Je tenais absolument à faire un tour en bateau sur le Canal Beagle pour observer la faune marine et les paysages. Il était cependant hors de question que je fasse l’excursion avec 50 autres personnes.

J’ai donc opté pour une excursion avec la compagnie Tres Marias, sur un voilier qui peut transporter seulement 10 personnes. Un choix que je ne regrette absolument pas. L’équipage était très agréable, aux petits oignons avec nous. On a eu le droit à une petit collation (mais je vais devenir sans Dulce de leche ?!). Et on nous a même prêté des imperméables pour éviter d’être trop arrosés.

La compagnie Tres Marias est la seule qui permet de faire une balade d’une heure sur l’île H, qui tient son nom du fait que deux îles sont réunies par un petit isthme. On peut alors observer des paysages à couper le souffle.

« 1 de 10 »

L’excursion a duré 5h et a coûté 1420 AR$ = 60€.

Laguna Esmeralda

J’ai pris une navette avec 3 autres personnes pour me rendre au début du sentier. Comme c’est un endroit très touristique, les compagnies pratiquent des prix très élevés. J’ai donc payé 400 AR$ (16€) pour faire l’aller-retour, un tarif très élevé pour faire seulement quelques kilomètres.

Il faut compter environ 2 heures pour monter et 1 heure pour redescendre.
Le début est un peu compliqué, très pentu et boueux. Les chemins ne sont bien évidemment pas tracés, il faut souvent se frayer un chemin soi-même. C’est le genre de randonnées que je préfère !

C’est une randonnée qui comme beaucoup d’autres vaut vraiment le détour ! On ne le voit pas très bien sur les photos mais l’eau est bleu pastel, on dirait presque que quelqu’un a mis de la peinture dans l’eau !

Parc National Tierra del Fuego

Un endroit incontournable pour faire des randonnées. Il faut compter minimum 5h pour chaque randonnée. Il est donc préférable d’y camper et passer quelques jours dans le parc. J’aurais voulu passer une journée dans le parc pour faire une randonnée mais des douleurs m’ont empêchées de respecter mon planning.

Les randonnées

TOUS les sentiers de randonnées sont en dehors de la ville. Des compagnies de bus qui font les trajets à heures régulières peuvent t’emmener à TOUS les sentiers, glaciers etc.

Il existe bien sûr beaucoup d’autres randonnées à faire que celles que j’ai faites. Pour toutes les faire il faudrait rester au moins 1 semaine en ayant un rythme assez soutenu. Je ne comptais pas tout faire pour des raisons budgétaires et parce que d’autres paysages m’attendent ailleurs, notamment à El Calafate et à El Chalten.

Ushuaia, ville de contrastes

Ushuaia, ville du bout du monde n’est pas une ville si extraordinaire que ça. La ville est très touristique, des musées à foison, des tours opérateurs etc. c’est pourquoi je n’ai pas eu de coup de cœur pour cette ville, trop touristique à mon goût. C’est la première fois que j’ai ressenti que les touristes étaient considérés comme des portes-feuilles ambulants.

Un autre point, qui m’a marqué c’est la présence de nombreuses boutiques de luxe, de grandes chaines, et d’un énorme Casino en face de l’océan, alors que lorsque l’on se rend dans les hauteurs d’Ushuaia, on peut voir des gens dans la pauvreté la plus absolue, dans des maisons pour la plupart qui ne sont même pas terminées. Bien évidemment les tours opérateurs ne vous emmènent pas dans ces endroits.

Bilan : Je ne regrette absolue pas d’être allée à Ushuaia parce que les randonnées et activités que j’ai faites m’ont beaucoup plu mais il est vrai que l’image que j’avais d’Ushuaia a été bien entachée.

Tu es déjà allé à Ushuaia et tu n’as pas le même avis que moi, partage-moi ton ressenti !

2 commentaires sur “Ushuaia – Ville du bout du monde”

  1. Bonjour
    Tes commentaires sont excellents j’ai vraiment l’impression d’aller au bout du monde sans me fatiguer 😀
    L’eau a vraiment l’air limpide et les couleurs magnifiques.
    Bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial