El Calafate & El Chaltén

El Calafate & El Chaltén

Mon séjour à El Calafate a été tellement rapide que j’ai décidé d’évoquer en plus dans cet article mon séjour à El Chaltén. Je vais également te partager mon ressenti sur ce premier mois passé en Amérique latine.

El Calafate

Je me suis rendue à El Calafate dans le seul but de me rendre au Glacier Perito Moreno.

Il faut compter environ 3h de bus aller-retour pour se rendre au glacier. Le bus coûte 600 AR$ (25€) aller-retour et l’entrée du parc est à 500AR$ (20€). C’est un peu cher je trouve mais le glacier Perito Moreno est éblouissant, c’est vraiment quelque chose à ne rater sous aucun prétexte !

Il est possible de prendre un guide mais en toute honnêteté je n’en ai pas vu l’utilité puisqu’il y a peu de sentiers et qu’ils sont très bien aménagés.

Dès le lendemain je suis repartie en bus, direction El Chaltén.

El Chaltén

Je te présente El Chaltén, petite ville coincée au milieu des montagnes, à 3h de route de de El Calafate, à l’intérieur même du parc des glaciers. « Chaltén » aurait pour signification « la montagne qui fume » car le Fitz Roy est souvent encerclé de nuages. J’ai eu beaucoup de chance puisque lors de mon séjour, le ciel n’était presque pas couvert.

J’ai fait quelques randonnées pendant mon séjour :

Laguna Torre

Laguna Hija

Laguna Madre

A la fin du sentier de la laguna Madre on peut voir le Fitz Roy de très près :

Petit Zoom sur le Fitz Roy, il le mérite 😉

Pour retourner à El Chaltén, je suis passée par la Laguna Capri

Je me suis restée assiste pendant 30 min à contempler la nature autour de moi, à profiter, et me reposer (ça ne fait pas de mal après tout).

Et j’ai finalement emprunté une partie du sentier de la Laguna de los Tres qui permet de se rendre au Fitz Roy :

Mirador de los Cóndores

Je n’ai pas eu la chance de voir de condor de près malheureusement. J’ai pu les apercevoir de loin, c’est toujours mieux que rien.

Finalement le plus beau pour la fin : Fitz Roy

Il faut compter 3 heures de randonnées pour arriver au pied du Fitz Roy. Il reste ensuite 1 km à parcourir pour arriver à la Laguna de Los Tres, face au Fitz Roy. Ce fut le kilomètre le plus difficile, il faut compter une heure pour monter ces 400m de dénivelé.

C’est selon moi plus de l’escalade que de la randonnée, mais c’est faisable. Si je l’ai fait tout le monde peut le faire ! J’ai pris mon temps, ai fait quelques pauses et j’y suis arrivée. Le spectacle était à la hauteur des palpitations de mon cœur.

Je n’ai toujours pas trouvé de mot pour expliquer mon ressenti sur le moment, j’étais comme dans un rêve duquel je ne me suis toujours pas réveillée.

C’est jusqu’à ce jour le plus beau paysage que j’ai vu ! Les images ne lui rendront jamais justice, mais tu reconnaîtras que c’est quand même pas trop mal…

En contre-bas on peut voir la Laguna Sucia, de la même couleur que la Laguna de los Tres.

Ces beaux paysages concluent mon séjour en Argentine.

Mon bilan :

J’ai passé un mois pile en Argentine. Un mois qui aura été fort en émotions, en souvenirs, en découvertes de lieux magnifiques et en RENCONTRES ! En dehors des français (on envahie un peu la planète…), j’ai rencontré et j’ai fait connaissance avec des personnes vivants au Canada, aux États-Unis, en Colombie, au Chili, en Argentine, en Suisse, en Espagne, au Royaume-Uni, en Australie et même en Bulgarie (mamie est-ce que tu as envoyé quelqu’un me surveiller ?).

En si peu de temps j’ai pu nouer des liens avec des personnes incroyablement gentilles et généreuses, avec qui j’ai pu échanger sur nos cultures respectives, nos modes de vie, nos différences etc. Le voyage ce n’est pas que voir des paysages hors du commun, c’est aussi et surtout des rencontres, c’est donner et recevoir. C’est ce partage permanent qui me plait le plus !

Chaque jour je me sens chanceuse de vivre cette expérience unique et forte.

A toi derrière cet écran, je te promets, je profite autant que possible !

Merci Argentine pour ces fabuleux moments. C’est au tour du Chili de m’ouvrir ses bras.

Amour, Tendresse et Chocolat…

6 commentaires sur “El Calafate & El Chaltén”

  1. Bonjour les photos sont splendides. Les paysages doivent donner le tournis lorsqu’on est sur place.
    Tu dis être essoufflée et tu ne précises pas à quelle altitude tu es. Est-ce le mal des montagnes?
    Bonne continuation

    1. Ce n’était pas le mal des montagnes, c’était la difficulté du sentier… Heureusement pour moi que c’etait Pas trop haut !
      Merci pour ton message.
      À bientôt 😊

  2. Je suis partagée entre la joie de te voir profiter autant, et la jalousie. Bref, je te déteste … et je t’aime quand même (un peu).
    El Calafate a l’air … j’ai pas les mots en fait ! Wahoooou
    Profite bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial