Valparaíso

Valparaíso

Un peu d’histoire

Valparaíso, Vallée Paradis ou Valpo pour les habitants est une ville portuaire qui a joué un rôle important au cours du XIXe siècle. La ville servait d’escale aux bateaux qui allait de l’océan atlantique au pacifique en passant par le détroit de Magellan.

Au début du XXe siècle, Valparaíso était alors considérée comme la capitale économique du Chili. Sa population a par conséquent considérablement augmenté. En effet seulement une centaine de maisons était présentes au XVIIIe siècle, au XXe siècle on comptabilisait environ 160 000 habitants, dont de nombreux étrangers : allemands, français, anglais, italiens, nord-américains.

Toutefois après la construction du Canal de Panama, le port a perdu de son influence, les bateaux n’avaient plus aucun intérêt à s’arrêter dans cette ville.

Aujourd’hui l’activité principale de Valparaíso est le tourisme, la pêche et la production de vin. En 2003, après de nombreux refus, Valparaíso est enfin déclarée Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO grâce aux façades colorées très populaires de la ville.

Quels sont les endroits à visiter ?

Sache tout d’abord que Valparaíso est une ville qui se visite avec de bonnes chaussures de marche. Tu vas te faire des fesses et des mollets en béton avec toutes les marches que tu vas monter !

Cerro/Collines Alegre et Concepción

Ce sont les deux collines les plus populaires de Valparaíso, c’est le centre historique de la ville. Pour visiter ces deux collines, je te conseille de passer par l’agence Tour 4 Tips. Tu donnes un pourboire à la fin de la visite si elle t’a plu (en général entre 6 000 et 12 000 CLP par personne soit entre 8 et 16€). La visite dure 3h, tu peux la faire en anglais ou en espagnol. À savoir qu’il y a beaucoup moins de monde pour la visite en espagnol. Le guide t’explique le street art, l’architecture de la ville etc.

Tu passes par tous les miradors les plus beaux et tu as une vue imprenable sur la ville.

« 2 de 18 »

Museo a Cielo Abierto

Le musée à ciel ouvert n’est pas un musée à proprement parlé. Tu te balades dans le Cerro Bellavista à la découverte des peintures, de l’église, des points de vue.

« 1 de 8 »

Museo La Sebastiana

La Sebastiana est l’une des trois maisons de Pablo Neruda convertie en musée. L’entrée dans le jardin est gratuite. Il faut payer 5000 CLP (6,70€) pour pouvoir visiter la maison, mais si tu es étudiant tu paies 2500 CLP (3,40€). On te donne un audioguide dans la langue de ton choix et un plan. Pour être honnête, ça fait beaucoup d’informations à ingérer en une fois.

Interdiction de prendre des photos, je n’ai donc rien à te partager hormis l’extérieur de la maison.

Arche britannique

Arche donnée à la ville pour commémorer le 100ème anniversaire de l’indépendance du Chili.

L’ancienne prison

C’est l’endroit culturel de Valparaíso. Tu peux aller voir des pièces de théâtre, écouter de la musique, découvrir des artistes locaux. Il y a quelque chose de nouveau tous les jours.

Le petit plus de mon séjour

Avec des personnes rencontrées à l’auberge, je suis allée à la plage des Docks vers Valparaíso, une plage qui n’est pas dans les guides, je ne pourrai même pas te dire où elle est. Le mieux serait de demander aux locaux, seuls eux savent.

On a fait du stop pour les 8 derniers kilomètres car les bus et les taxis ne s’y rendent pas directement. Une première pour moi. L’arrière des pick-ups est étonnamment assez confortable !

Miradors, place, collines, parcs, la liste n’est pas exhaustive

Il existe de nombreux miradors et petites rues à visiter, la liste est énorme. Personnellement je n’ai pas pris de plan, je me suis baladée au hasard dans les rues. J’ai adoré me perdre et faire de jolies découvertes. C’est je pense, le meilleur moyen de découvrir cette ville.

Si la marche n’est pas trop ton truc, tu peux aller sur les collines grâce aux funiculaires, entre 100 et 300 pesos le trajet (0,13€ – 0,40€).

Où se loger ?

J’ai séjourné à l’auberge La Casa Azul située dans le Cerro Bellavista, à quelques mètres du musée à ciel ouvert, donc idéalement situé sauf si tu galères à monter les escaliers.

C’est la meilleure auberge de tous les temps, j’ai passé énormément de temps avec les volontaires et les backpackers, une ambiance chaleureuse et festive ! J’étais comme à la maison ! Pour être honnête, à mon arrivée à San Pedro de Atacama je regrettais de ne pas être restée plus de temps à Valparaíso, mais les activités que j’ai faites m’ont vite fait changer d’avis.

3 commentaires sur “Valparaíso”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial