Sucre – Capitale de la Bolivie

Sucre – Capitale de la Bolivie

Sucre

Sucre, capitale de la Bolivie, est une ville blanche très agréable malgré le grand afflux de touristes. Elle a gardé son empreinte coloniale de part son architecture et son centre-ville quadrillé à l’espagnole.

Il y a énormément de choses à faire, de nombreux musées, des balades, et mon activité favorite : flâner dans les rues.

Mon hostel : favori de tous les temps

L’Hostel Casa Blanca est à environ 10 minutes de la place centrale et donc à proximité de tout. C’est un endroit paisible, propre et avec un staff formidable !

2 autres hostels Casa Blanca existent, l’un à Potosi et l’autre à Tarija.

Tarif à Sucre : 40 bolivianos la nuit (4,70€). Petit -déjeuner à 15 bolivianos (1,80€).

Mercado central

Un énorme marché où tu peux faire des courses de A à Z. Tu peux acheter tes fruits et tes légumes, des épices, de la viande, mais aussi des légumineuses, des jus de fruits, du papier toilette, des jouets pour enfants, des habits etc. Tout ce dont tu as besoin.

Au dernier étage, de nombreuses femmes préparent les mêmes plats. À toi de choisir le lieu qui t’inspire le plus pour manger. À savoir que je n’ai jamais été malade en mangeant au marché.

Plaza 25 de mayo

Casa de la libertad
Palacio Nacional – Siège du gouvernement

Plaza Zudáñez

Parc Simon Bolivar

Fontaine offerte par la France

Théâtre Gran Mariscal

Plaza Cochabamba

L’université Mayor Real y Pontificia San Francisco Xavier de Chuquisaca

(oui rien que ça)

C’est l’université la plus ancienne de Bolivie et la deuxième d’Amérique. On la retrouve sur les billets de 100 bolivianos.

Hôtel Parador Santa Maria La Real

C’est une française qui vit à Sucre qui nous a donné cette adresse. Il est possible d’aller boire un café dans cet hôtel ou d’aller le visiter en demandant à la réception.

Il y a même un petit musée au sous-sol.

Pour réserver une chambre dans cet hôtel, c’est ici.

Teatro 3 de febrero

Cimetière

Le cimetière de Sucre est un endroit à voir. C’est une sorte d’immense parc avec de grands arbres, des bancs, des fontaines etc. J’ai vu des personnes qui jouaient de la guitare, d’autres qui discutaient. C’est un lieu extrêmement reposant, qui n’est pas glauque du tout.

L’église San Felipe de Neri

L’église San Felipe de Neri permet de voir la ville sous un autre angle.

L’entrée est à 5 bolivianos (0,60€).

La Recoleta

Un point de vue sur la ville

Eglise

Musée de l’Art Indigène

Il te permet d’avoir de nombreuses informations sur les tissus et les cultures locales de Jalq’a, Tarabuco et Tinguipaya.

J’ai passé énormément de temps dans la salle consacrée à la musique où il est exposé des tenues traditionnelles, des instruments de musiques. Il est également possible d’écouter des morceaux traditionnelles, c’était très intéressant.

Des tissus et céramiques sont à la vente. Les revenus sont reversés aux communautés indigènes appartenant aux cultures Jalq’a et de Tarabuco.

Prix de l’entrée : 22 bs (2,60€)

Musée : Casa de la libertad

La Casa de la libertad est un lieu emblématique de Sucre et de la Bolivie en général. C’est l’endroit où la déclaration d’indépendance de la Bolivie a été signée.

En dehors de la ville

Les 7 cascades

Des tours opérateurs organisent des excursions pour aller aux 7 cascades, mais les tarifs pratiqués sont assez élevés. Il suffit de prendre le micro* 12 (le 12 devant être écrit en rose, c’est très important !), d’aller jusqu’au terminus et d’utiliser l’application maps.me pour rejoindre les premières cascades qui sont à environ 2h de marche du terminus.

Maps.me te permet de télécharger les cartes du monde pour pouvoir te repérer sans être connecté à internet.

Parque cretácico

Tu veux perdre ton temps et ton argent vas-y.

Bus pour y aller: 15 bs. Une fois arrivée là-bas j’ai remarqué que des micros s’y rendaient. Au retour j’ai payé 1,50 bs. Bref je me suis faite avoir…

L’entrée : 10 bs pour les locaux, 30 bs pour les étrangers. Pour pouvoir prendre des photos il faut payer 5 bs supplémentaires.

Qu’est-ce qu’il y a à voir dans ce parc? Des maquettes grandeur nature de certains dinosaures et des empreintes laissées par les dinosaures. Je n’ai pas grand chose à raconter sur ce parc, il n’est d’aucun intérêt, il y a peu d’information, les guides sont ennuyants à souhait. Tu comprendras donc que je ne te le recommande pas.

 

* micro: bus collectif

Si tu n’as pas vu mon dernier article sur Tupiza, clique ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial